sumitomo electric wiring systems maroc En l'espace d'une quinzaine d'années, le groupe japonais Sumitomo Electric Industries, l'un, trois plus grands producteurs de faisceaux de câbles 11 Popular Sumitomo Electric Wiring Systems Maroc Solutions

11 Popular Sumitomo Electric Wiring Systems Maroc Solutions

Related photos in this project:

Other recommended ideas:

11 Popular Sumitomo Electric Wiring Systems Maroc Solutions - Les huit usines au maroc dépendent de différentes filiales européennes du japonais sumitomo. Véritable achievement tale, l’histoire marocaine du géant japonais a commencé en 2001 avec une première unité dans l. A. Sector industrielle de moulay rachid à casablanca. Ensuite, deux autres ont suivi. Aujourd’hui, l’ensemble de ces trois usines sont gérées par sews cabind maroc. L. A. Totalité de los angeles production de l’usine est exportée. Sews cabind maroc, qui est rattachée à sews cabind italy, livre ses produits sur les marchés italien et espagnol.

La folle ascension du géant japonais sumitomo au maroc en l’espace d’une quinzaine d’années, le groupe japonais sumitomo electric industries, l’un des trois plus grands producteurs de faisceaux de câbles automobiles au monde, est devenu le optimal employeur du secteur car au maroc et le deuxième employeur du royaume après l’ocp, tous secteurs confondus. L. A. Multinationale nippone emploie aujourd’hui à elle seule près de 19 000 personnes dans ses 8 web sites de production à tanger, okénitra et casablanca, gérés à travers trois filiales, notamment sews cabind maroc, sebn (ex-car wiring systems morocco) et sews-maroc.

Le succès de yazaki maroc est tel que désormais, c’est l. A. Société qui a permis de sécuriser l. A. Manufacturing du groupe en afrique du nord, après les problems intervenus en tunisie. Il faut dire que l. A. Proximité géographique, avant même les avantages fiscaux, a été un facteur déterminant pour l’set up du groupe à tanger en 2001.

Sumitomo electric powered et yazaki… ces deux géants nippons sont en teach de marquer de leurs empreintes l’histoire de l’automobile au maroc. Rien qu’à eux deux, ils ont pu créer près de 30.000 emplois. Et le meilleur est à venir puisque leurs pursuits ne s’arrêtent pas là. Ils envisagent de passer à la vitesse supérieure, produire à plein régime avec des plans d’investissement et projettent des extensions de web sites, de nouvelles créations d’emplois… il faut y croire. En effet, depuis leur arrivée sur le marché marocain, ces groupes japonais ont habitué les autorités marocaines à concrétiser leurs intentions d’investissement. ? une fois décidés, ils sont sûrs, fidèles à leur engagement et ils réalisent leurs objectifs jusqu’au bout», confie un industriel marocain du secteur de l’vehicle.